La liste des produits wallons agréés pour le Système régional de Qualité différenciée est disponible sur le Portail de l'agriculture wallonne. Les cahiers des charges agréés sont brièvement décrits ci-dessous.
La liste des producteurs certifiés pour certains produits est disponible sur le site de l'organisme certificateur indépendant.
Porc Fermier de Wallonie (2016)
La principale différenciation de ce produit porte sur le mode de production :
- la surface par porc dans les étables nettement supérieure à la norme légale ;
- la présence de lumière naturelle dans les étables ;
- le mode de logement soit sur litière, soit sur caillebotis partiel (limitation des émissions d'ammoniac et autres nuisances (olfactives...)) ;
- la formule alimentaire composée au minimum de 60 % de matières premières cultivées en Wallonie ou leurs dérivés.

Une grande attention est également portée à la mise à jeun, au chargement, au transport des porcs, à l'absence d'utilisation de moyens de coercition, aux conditions de déchargement et d'attente dans l'abattoir, à la méthode d'étourdissement.

Pour plus de détails, le cahier des charges est disponible ici.

Porc Plein Air (2016)

 

La principale différenciation de ce produit porte sur le mode de production : 
- la surface par porc (jusqu'à 400 m²/porc en fin d'engraissement) ;
- l'accès à un parcours plein air constitué d'une prairie permanent durant la phase d'engraissement ;
- la formule alimentaire composée au minimum de 60 % de matières premières cultivées en Wallonie ou leurs dérivés.

Une grande attention est également portée à la mise à jeun, au chargement, au transport des porcs, à l'absence d'utilisation de moyens de coercition, aux conditions de déchargement et d'attente dans l'abattoir, à la méthode d'étourdissement.

Pour plus de détails, le cahier des charges est disponible ici.

Volailles de multiplication de qualité différenciée aux stades élevage et reproduction destinées à la production d’œufs à couver à vocation poussins de type chair (2015)
 Les éléments de différenciation sont, entre autres, :
- l'utilisation de poules naines permettant  de diminuer de 25 % la consommation d’aliments par poule, et par conséquent, assurant une  réduction significative des rejets azotés et phosphorés ;
- la mise en place d’une stratégie de lutte contre les pathogènes au niveau de la filière ;
- l'éclairage naturel dans le poulailler au stade reproduction ;
- l'élevage séparé des mâles et des femelles (maintien des animaux calmes par une alimentation adaptée aux sexes, limitation de l’agressivité des mâles) ;
- l'absence de rationnement alimentaire en fin de ponte.

Pour plus de détails, le cahier des charges est disponible ici.

Le foie gras mi-cuit de la ferme de la Sauvenière (2015)

 

Les principaux critères de différenciation sont :
- le respect des principes du mode d'élevage "fermier" ;
- la taille limitée des exploitations d’élevage et de gavage ;
- la fabrication du produit entièrement artisanale ;
- les circuits très courts de commercialisation.

Pour plus de détails, le cahier des charges est disponible ici.